vagues


970
Km de côtes, estuaires, rives et canaux

Navire de pêche pro


529 
Navires de pêche professionnels (au 31/12/2020)

capitain


2355 
Marins embarqués en 2019

pêcheur


370
Pêcheurs à pied professionnels, éleveurs marins et pêcheurs-conchyliculteurs

criées
5
Criées (La Rochelle, La Cotinière, Royan, Arcachon et Saint-Jean-de-Luz/Ciboure)

poisson


> 15 781
Tonnes de produits vendus sous criées en 2020

euros


> 74 
Millions d’euros de produits vendus sous criées en 2020

 

 

Sources : CRPMEM NA, criées de Nouvelle-Aquitaine, OCAPIAT, 2019-2020

Télécharger les dernières notes de conjoncture du secteur de la pêche :

La filière pêche au sein de chacun des départements de Nouvelle-Aquitaine

La pêche en Charente-Maritime

En Charente-Maritime, on compte 233 navires de pêche. Les pertuis, peu profonds, sont fréquentés par de nombreux navires de moins de 12 mètres. En fonction des saisons, les pratiques de pêche s’adaptent. Les pêcheurs ont recours au filet, aux petits chaluts, à la drague, à la palangre ou aux casiers. Les espèces phares sont la seiche, le bar, le maigre, la sole et la coquille Saint-Jacques.

Les estuaires concentrent des pêcheries artisanales de poissons migrateurs, particulièrement l’anguille et la civelle.

Quelques navires de plus grande taille opèrent dans certaines zones éloignées à la recherche de baudroies, raies, encornets, merlu ou encore langoustines.

Visionnez ici nos vidéos pêche (2021) :

  • en Charente-Maritime (lien à venir)
  • depuis Royan et dans l'Estuaire de la Gironde (lien à venir)

port la cotinière charente-maritime bateaux navires pêche

La pêche en Gironde

En Gironde, parmi les 141 navires de pêche, on distingue trois types d’activité : estuarienne, dans le bassin d’Arcachon, et « à l’océan ».

Grâce à différents engins, les pêcheurs de l’estuaire ciblent des espèces migratrices telles que la lamproie, l’anguille, la civelle, le maigre et la crevette.

Dans le Bassin d’Arcachon, on rencontre essentiellement des vedettes équipées de filets. Ces navires exploitent la sole, la seiche et divers poissons blancs.

Le long des côtes, les vedettes océans, grands fileyeurs et chalutiers exploitent une grande diversité d’espèces, selon les saisons.

Visionnez ici nos vidéos pêche (2021) :

 

estuaire de la gironde

La pêche en Pyrénées-Atlantiques et dans les Landes

Sur la côte basque (Pyrénées-Atlantiques) et dans les Landes, on dénombre 155 navires de pêche. Les nombreux fileyeurs, ligneurs, mais aussi les quelques chalutiers ou bolincheurs basques travaillent en grande partie dans la bande côtière, qui grâce au relief sous-marin rapidement profond (avec l'exemple du Gouf de Capbreton), concentre une grande diversité d’espèces : soles, baudroies, merlus, bars, thons et sardines.

A cela s’ajoute aussi une pêche estuarienne sur l’Adour, avec notamment une pêche traditionnelle du saumon.

D'autres navires se positionnent également sur des bases avancées en Espagne et dans les îles britanniques pour cibler notamment le merlu.

Pour aller plus loin, le CIDPMEM 64/40 a réalisé une étude socio-économique sur ce territoire.

Visionnez notre vidéo pêche dédiée à la côte basque et les Landes (lien à venir).

Arrêtez-vous aussi sur les vidéos métiers du CIDPMEM 64-40 (lien à venir).

 

Navire pêche bateau pays basque drapeau basque