Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Nouvelle-Aquitaine


Comité Régional des Pêches Maritimes et
des Elevages Marins de Nouvelle-Aquitaine





Comit� r�gional des p�ches et des �levages marins de nouvelle aquitaine
Filire Pche Aquitaine
Les diffrents ports d'Aquitaine
L'estuaire de l'Adour

L’estuaire de l’Adour au sud du golfe de Gascogne, à la frontière des départements des Pyrénées-Atlantiques et des Landes, abrite une flottille de près de 70 navires de pêche professionnelle immatriculés dans le quartier maritime de Bayonne.

Cette flottille est composée de petites unités de moins de 12 mètres, appelées couralins, pratiquant leur activité au cours de marées très courtes, souvent de quelques heures seulement.

Les principales espèces ciblées par cette flottille sont des espèces migratrices : anguille (adulte ou à son stade civelle), saumon, truite de mer, lamproie marine et alose. La plupart de ces espèces sont capturées au filet maillant dérivant, la civelle quant à elle étant capturée au tamis.


Pour l’année 2004, la production des pêcheurs estuariens de l’Adour est estimée à 46,4 tonnes d’une valeur de près de 950 milliers d’euros. En poids, les principales espèces débarquées sont l’alose, la lamproie marine et le saumon. En valeur, les principales espèces débarquées sont l’anguille au stade civelle, le saumon et la lamproie marine.
Si les saumons capturés dans l’estuaire sont de plus en plus régulièrement mis en vente à la criée de Saint-Jean-de-Luz / Ciboure, les autres espèces sont commercialisées hors criée directement par les pêcheurs en vente directe auprès des consommateurs, ou auprès d’intermédiaires notamment pour la civelle.


Principaux ports de l’estuaire où ces navires de pêche estuarienne peuvent être observés : cale du Boucau, port d’Anglet et tout au long de l’estuaire jusque dans sa partie fluviale.

Voir un autre port de pche d'Aquitaine

Mentions Légales - Une réalisation Webplanete.com